2 stages de Master 2 psychologie de la santé sont proposés dans le cadre du projet

« Etude pilote de faisabilité de la psychothérapie EMDR chez des patientes traitées pour un cancer du sein invasif »

Encadrement: Cyril Tarquinio                               E-mail : cyril.tarquinio@univ-lorraine.fr

Co-encadrement: Christine Rotonda                  E-mail : christine.rotonda@univ-lorraine.fr

Employeur: Université de Lorraine site de Metz, UFR Sciences Humaines et Sociales, Département de Psychologie

Laboratoire : Unité de recherche APEMAC EA 4360 Approches Psychologiques et Epidémiologiques des Maladies Chroniques- Equipe Psychologie de la Santé

http://apemac.univ-lorraine.fr/

Professeur Cyril Tarquinio
Université de Lorraine –  Metz
http://www.cyriltarquinio.com
Directeur Centre Pierre Janet (tout savoir sur le CPJ https://videos.univ-lorraine.fr/index.php?act=view&id_col=270)
Responsable de l’Équipe APEMAC/EPSAM EA 4360
Co-Responsable – site de Metz- du Master de Psychologie de l’Université de Lorraine
Responsable de la Spécialité de  Master 2 « Psychologie de la santé et Psychologie clinique »


Résumé : En dépit des améliorations cliniques et thérapeutiques récentes, le cancer du sein reste un bouleversement dans la vie d’une femme. Face à une telle épreuve, les réactions psychologiques vont être diverses. Ces manifestations sont le plus souvent dépressives et anxieuses. C’est en raison de l’importance de ces troubles anxio-dépressifs liés au cancer que la question de la prise en charge psychothérapeutique des patients s’est vite imposée. En la matière, la psychothérapie Eye Movement Desensitization Reprocessing (ou EMDR) peut apparaître comme une réponse intéressante permettant de contribuer à la réduction massive des troubles anxio-dépressifs observés dans le cancer du sein. Néanmoins, jusqu’à ce jour, très peu d’études se sont intéressées à cette approche en cancérologie.

Préalablement à la mise en place d’un un premier essai randomisé d’évaluation de l’efficacité de la thérapie EMDR au sein de patientes atteintes d’un cancer du sein, une étude de faisabilité est nécessaire. Il s’agira dans cette première étude pilote française de tester la faisabilité et l’acceptabilité de l’approche EMDR au sein de 30 patientes atteintes d’un cancer du sein invasif. Les objectifs seront d’ajuster l’intervention au mieux de la population cible, de valider/d’adapter le protocole standardisé, d’étudier l’acceptabilité du protocole et enfin de tester sa faisabilité avant de réaliser un essai randomisé à plus grande échelle.

La population sera composée de patientes atteintes d’un cancer du sein invasif primitif venant de subir une intervention chirurgicale au CHR de Metz-Thionville. Il s’agit d’une étude pilote interventionnelle où les patientes qui acceptent de participer à l’étude bénéficieront de la prise en charge EMDR. Au total, 30 patientes sont nécessaires et bénéficieront de 9 séances de psychothérapie dont 6 séances d’EMDR animées par un psychothérapeute spécialement formé(e) à cette technique. Il  sera demandé à la patiente de compléter des questionnaires mesurant les Patients-Reported Outcomes suivants : l’anxiété (STAI Y-état), la dépression (CES-D), la Qualité de Vie (QdV) (QLQ-C30+BR23) et l’Etat de Stress Posttraumatique mesurés (PLC-S) et cela à 4 reprises : à l’inclusion, à la fin de la 3ème et 6 ème séance et 1 mois après les séances. De plus, un entretien semi-directif sera proposé à chacune des patientes à la fin des séances afin de recueillir les propos et la perception qu’à la patiente de cette nouvelle psychothérapie. Enfin, un mois après la fin des séances, un questionnaire de satisfaction sera administré à la patiente par téléphone.

Cette étude utilisant une méthode mixte permettra d’évaluer la faisabilité et l’acceptabilité de l’intervention et de tester les outils de la recherche avant de mettre en place l’essai randomisé.

Missions du Stage 1 :  

1) Aide à la logistique du projet:

– pré-screening des patientes

– suivis des patientes (construction d’un tableau de bord)

– recueil et saisie des données quantitatives

– réalisation d’entretiens semi-dirigés

2) Analyse des données quantitatives

– analyses et interprétation des données quantitatives (questionnaires administrés : Anxiété, Dépression, Qualité de Vie et Etat de Stress Post-traumatique)

Missions du stage 2 :

1) Aide à la logistique du projet :

– aide création grille d’entretien

– réalisation d’entretiens semi-dirigés

– retranscription des entretiens

– réalisation des appels téléphoniques à 1 mois (questionnaire satisfaction) 

2) Analyse des données qualitatives

– analyse des contenus entretiens et interprétation des données qualitatives

Les deux stages sont rémunérés

Mise en ligne le 2016-09-22 à 10:27:06